Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 17:15

 

À force d'entendre parler de moi, je meurs d'envie de me connaître.

Roland Topor « Journal in Time »

 

Pas de pauvres chez les Noirs. Ils pratiquent le vrai communisme. L'homme qui refuserait le couscous serait déshonoré. Aucun n'est jamais tombé d'inanition. Quand ils meurent de faim, c'est en masse, tous en chœur et dans une même famine. Pour eux, l'argent est sans valeur. Le mot économie est inconnu de leurs dialectes.

Albert Londres « Terre d'ébène »

 

À la Renaissance, pour rendre leur regard plus captivant, des femmes dilataient leurs pupilles en y instillant des gouttes à base de Belladone.

 

Le courage est souvent une solitude.

 

À 8h30, je me suis retrouvé dans une gare de grande banlieue. J'ai acheté ce dont j'avais besoin au kiosque à journaux. J'ai rédigé une déposition. Je l'ai empaquetée avec le Beretta. J'ai déposé le paquet à la consigne et j'ai posté le ticket dans une enveloppe adressée à moi-même. S'adresser des lettres à soi-même est un symptôme courant chez les schizophrènes et les détectives privés.

Jean-Patrick Manchette « Griffu » (BD avec au dessin Jacques Tardi)

 

 

Endormis et trahis

Ils refusaient à peine de voir

La nuit tomba plus lourde

Sur l'erreur de ce monde

Sans espoir sans désir

 

Il faut tendre la main

Comme cela fut fait déjà

Et savoir savoir cette fois

Si c'est pour mendier

Pour aimer pour tuer

 

Poème de Georges Hugnet dans la plaquette « Non vouloir »

avec des dessins de Pablo Picasso (avril 1941)

 

Et pour finir ce mois de juin, cet extrait du journal des frères Goncourt daté du jeudi 28 juin 1894 (c'est Edmond qui écrit car Jules est mort depuis le 20 juin 1870) :

Vraiment, il me semble que la femme a une peau d'été, qui a la lumière veloutée de la fleur, au moment où le rose met son rose tendre dans la verdure. Et cette remarque, ne l'avez-vous pas faite à Paris, par les beaux jours de juin, et ne trouvez-vous pas que, ces jours-là, le visage de la Parisienne éclaire l'ombre des rues ?

 

Jean Lenturlu

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Bienvenue

  • : Le blog de Jean Lenturlu
  • : Journal mensuel du noteur (et chanteur) Jean Lenturlu
  • Contact

Jean Lenturlu

  • Jean Lenturlu

Concerts

 

 

 

Retrouvez les livres et les chansons de Jean Lenturlu sur www.mapetitedistribution.com

 

 

Recherche

Rubriques